Labels Institut Carnot

Labels Institut Carnot

L’INSTITUT CARNOT@AP-HP

TRANSFORMER L’EXCELLENCE SCIENTIFIQUE EN SANTE EN REUSSITE ECONOMIQUE

L’Institut Carnot@AP-HP structure un pôle d’accélération de la recherche partenariale avec les entreprises engagées dans l’innovation en santé. En s’appuyant sur l’expertise des professionnels de l’AP-HP, leader européen en recherche clinique, le Carnot@AP-HP propose une offre de collaborations et de partenariats en recherche appliquée aux technologies de santé adaptée aux industriels, particulièrement aux startups et PME.

L’AP-HP a obtenu le label Carnot en février 2020, ce qui en fait le premier hôpital universitaire (CHU) labellisé. C’est une reconnaissance de la capacité de l’AP-HP à contractualiser avec des entreprises pour valider les innovations qu’elles portent, grâce à la synergie des missions de soin, d’enseignement et de recherche. Dans le cadre de sa Charte des Partenariats industriels, l’AP-HP est aujourd’hui partenaires de 7 entreprises : AIR LIQUIDE SANTE, BIOMERIEUX, IQVIA,  JANSSEN, MSD, OWKIN, SANOFI.

 

LA RECHERCHE EN SANTE A L’AP-HP EN QUELQUES CHIFFRES

320 contrats de R&D en 2019 dont 62 avec des acteurs socio-économiques privés

665 portefeuilles de brevets (1/3 déjà licenciés)

10% des recettes de valorisation publique en France (24M Euros en 2019)

17 médicaments et dispositifs médicaux sur le marché :

– 3 AMM depuis 2018

– 2 AMM en cours (FDA)

UN ENGAGEMENTS POUR LA RECHERCHE PARTENARIALE EN SANTE

Carnot@AP-HP offre un appui expert fondé sur des ressources rares :

  • Un accompagnement méthodologique de haut niveau pour co-construire la validation clinique et scientifique de l’innovation

  •  Une orientation avisée vers les cas d’usage pertinents et les investigateurs potentiels

  • Un appui technique et réglementaire pour dialoguer avec les agences sanitaires et les autorités indépendantes

  • Des processus de contractualisation simple et rapide

  • Un suivi de la satisfaction des partenaires

OPALE labellisé Institut Carnot Par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

 

Créé en 2006, le dispositif des instituts Carnot est un label d’excellence, accompagné d’un financement, décerné à des établissements publics de recherche en France qui s’engagent à développer des partenariats de recherche public-privé. Cette première labellisation vient récompenser les activités de recherche d’un consortium sans équivalent international dans le domaine des leucémies et maladies apparentées, qui représentent ensemble le cancer du sang le plus mortel. Leur incidence est en forte augmentation et elles affectent aujourd’hui 2,3 millions de patients dans le monde, elles sont aussi le premier cancer de l’enfant.

Dix ans pour transformer le pronostic des leucémies et maladies apparentées

Dans le but de structurer l’offre de recherche partenariale française en ce domaine, l’institut Carnot OPALE réunit 16 unités de recherche, 6 groupes coopérateurs de recherche clinique et 4 plateformes de développement, couvrant à haut niveau l’ensemble de la chaîne de recherche, développement et valorisation médicale et industrielle. Le siège d’OPALE est hébergé par THEMA, le Centre National de Médecine de Précision sur les Leucémies, à l’hôpital Saint-Louis AP-HP. Fort de ses 523 équivalents temps plein de recherche et de 8,6 millions d’euros de revenus de recherche partenariale, les axes de recherche fondamentale, translationnelle et clinique de l’Institut incluent :

·       La découverte de nouvelles cibles thérapeutiques

·       Le développement de nouveaux médicaments, dont les thérapies cellulaires et géniques

·       Le diagnostic et les soins hospitaliers

·       Les essais cliniques

·       Le suivi à long terme en vie réelle

·       L’incubation de startups

Pour le Professeur Hervé Dombret, chef du service d’hématologie adulte de l’hôpital Saint-Louis et futur président d’OPALE, « le label et le financement Carnot vont permettre à OPALE de renforcer son continuum R&D pour les partenaires du monde socio-économique, de renforcer son professionnalisme ainsi que la visibilité et l’attractivité de ses recherches. L’objectif ultime est de définir de nouveaux traitements curatifs, moins toxiques, administrables en ambulatoire et financièrement viables pour l’ensemble des patients atteints de leucémies dans les dix ans à venir, avec des retombées sociales, économiques et industrielles majeures ».